• Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

4 octobre, 2011

Juppé

Classé dans : politique France Présidentielle — elis @ 7:32

1 L’homme

  • Unebelle prestance
  • A fond pour une Europe plus forte
  • Une connaissance approfondie des ministères et de l’Etat
  • Une bonne connaissance des réflexes et habitudes de ses concitoyens
  • A payer pour les «turpitudes» de Chirac sans faiblir et sans « balancer ». L’homme est
    honnête et courageux.
  • A priori anti FN de conviction et proche des centristes

MAIS

  • Enarque jusqu’aux bout de ongles
  • Vraiment rien d’un républicain américain, l’Etat
    n’est pas le problème pour lui et sur les questions de société il ne pense pas
    grand-chose. Son domaine d’aisance et d’épanouissement c’est l’Etat .mais il
    est prêt à en lacher quelques morceaux pour faire un début d’europe fédérale.
  • Pas un très bon politicien non plus.

2 Ses convictions sur l’Euro

Pas très convaincant sur l’Euro lors d’un récent débat avec Eric Zemmour qui l’abordait avec  des questions précises et parfaitement
pertinentes (cf ci-dessous) :

  • L’Euro nous a mis à la merci des exportations des pays du nord qui ont des charges
    sociales et fiscales plus faibles que les nôtres et alors qu’on ne peut plus
    répliquer depuis 10 ans par des dévaluations. D’où les déficits croissants de
    notre balance commerciale.
  • L’Euro nous a enfoncé dans notre péché mignon, à savoir emprunter à tout crin, même
    pour couvrir nos dépenses de fonctionnement, puisque nous pouvions profiter des
    taux hyper bas consenti au mark allemand par tous les prêteurs mondiaux. Ce qui
    nous amène aujourd’hui à une dette très proche de notre PIB, 95% en 2012, qu’on
    ne pourra jamais rembourser et, bien sûr, encore moins si nous sortons de l’€. D’où le cercle
    vicieux.
  • Enfin la plupart des peuples européens se sont déjà prononcés plutôt négativement
    contre une Europe plus fédérale ce qui rend bien difficile d’aller dans cette
    seule et unique direction qui serait pourtant la seule bonne pour s’en sortir

A tous ces arguments, de poids, Juppé n’a su répondre que par des incantations et sa
croyance en L’Europe. Bravo mais tout de même un peu léger même si l’on peut
penser, et c’est sans doute ce qu’il pense, que même si on y va à tous petits
pas, on finira bien par y arriver…à condition évidemment qu’on ne lâche pas
maintenant et donc que l’on sauve la Grèce et tous les autres ….en empruntant
toujours plus ce qui finira bien par faire sauter l’Euro. C’est en fait une course
de vitesse entre les bonnes mesures à prendre (renforcer très vite les pouvoirs
centraux de l’Europe) et les mauvaises, continuer d’emprunter en espérant que
tout finira par s’arranger avec la croissance revenue. A ce petit jeu nous
parierions plutôt sur l’échec . Mais Dieu veuille que nous ayons tort. Nous le
voudrions bien.

3 Ses chances si sarko renonce en 2012

Elles sont certainement plus grandes que celles de notre Président sortant.Il est reconnu
pour sa compétence. Il a une belle prestance. C’est un homme de l’Etat et tous
les français sont pour. Enfin les journalistes savent tous qu’il a payé pour
Chirac et que pour autant il n’a pas trahi ou changer de camp.

Seulement voilà, s’il apparaissait comme le nouvel homme fort de la droite française, il
y a fort à parier que la gauche, et toute la presse qui la suit,ne tarderait
pas une minute à rompre la belle aura paisible qui l’entoure actuellement. On
rappellerait très vite ses échecs antérieurs, sa rigidité et il y aurait même
sans doute des affaires ou des rumeurs qui ressortirait l’impliquant plus ou
moins directement.

Et le problème avec Juppé, comme avec toue la droite française, c’est qu’il n’est pas
sûr, que dans ces circonstances beaucoup moins bienveillantes, il saurait
réagir offensivement.

Journal d'1 République... |
sarkosy un espoir pour la f... |
Sylvie Trautmann |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Union Pour le Développement...
| Vu de Corbeil-Essonnes
| ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...